Comment répondre aux 7 indicateurs Handicap de Qualiopi ?

De dans
2466
Comment répondre aux 7 indicateurs Handicap de Qualiopi ?

Une attention particulière portée aux personnes en situation d'handicap

Dans le cadre de la certification Qualiopi le handicap tient une place importante au sein des critères d’évaluation des organismes de formation. Afin de vous aider dans la mise en place de votre  système de management de la qualité et répondre aux 7 indicateurs handicap de Qualiopi (RNQ), nous avons fait appel à Emilie Goyer consultante RH chez BPHR conseil et spécialiste du handicap en entreprise.
Emilie, nous donne son point de vue sur la situation en France et de précieux conseils pour vous aider à répondre à ces 7 indicateurs.

Découvrir les notions fondamentales du handicap, connaître les partenaires et les réseaux mobilisables et comprendre comment adapter son organisation aux différents types de handicap est un plus dans votre parcours qualité. Suivre une formation de sensibilisation démontre votre engagement dans cette démarche et vous donne les clés pour mettre en place des actions concrètement inclusives au sein de votre Organisme de Formation.

Valérie Gonzalez, dirigeante et formatrice d’OK Solution fraîchement certifié Qualiopi, nous proposera des conseils pour répondre aux 7 critères du référentiel Qualiopi qui concernent l’handicap.

Emilie nous parle de son programme de formation " Répondre aux 7 indicateurs handicap de QUALIOPI

Bien souvent lorsque l’on évoque le handicap, les stagiaires pensent à l’accessibilité des locaux aux personnes en fauteuil roulant (critère 1) ou me précisent que leur formation n’est pas accessible aux personnes handicapées car il ne faut pas être en fauteuil roulant (Formation CACES par exemple). 
Seulement voilà seulement 2% de la population en situation de handicap est en fauteuil roulant, qu’en est-il pour les autres ?

Je commence généralement mes formations par un premier temps d’échanges sur le handicap au sens large, cela me permet de mieux identifier les idées reçues et les freins qui existent sur ce sujet au sein du groupe.
Par ailleurs échanger ainsi, permet de prendre conscience que nous connaissons tous une personne en situation de handicap.

Rien d’étonnant lorsque l’on sait que statistiquement en France, 1 personne sur 6 est concernée par le handicap.

A partir de là j’amène la notion de diversité du handicap, et des notions comme le handicap invisible ou le handicap situationnel ce qui permet de mieux comprendre les attentes de la certification Qualiopi (ou de la réglementation de droit commun).

Une fois que les stagiaires prennent conscience de la réalité, nous nous appliquons à décliner les actions possibles en termes d’accessibilité par type de handicap. C’est un exercice que nous initions en séance et que le stagiaire doit continuer après la séance. Cela lui permet d’établir une matrice d’actions mobilisable en fonction de chaque situation.

Enfin nous découvrons ensemble tous les acteurs et partenaires constitutifs du milieu du handicap et j’explique les rôles de chacun afin qu’ils puissent avoir tous les éléments pour répondre au critère 6 et constituer leur propre réseau.
Un travail sur la fiche de poste du référent handicap permet à chaque organisme de mieux définir ce qu’il fait ou non dans le cadre de ses missions.
Selon la taille de l’organisme et de ses ressources les missions peuvent être très différentes.

Découvrons maintenant quelles types de preuves apporter ? 

Comprendre les attentes de l’indicateur 1 critère 1

L’exigence du référentiel qualiopi : ” Le prestataire diffuse une information accessible au public, détaillée et vérifiable sur les prestations proposées : prérequis, objectifs, durée, modalités et délais d’accès, tarifs, contacts, méthodes mobilisées et modalités d’évaluation, accessibilité aux personnes handicapées”.

Le point de vue de Valérie Gonzalez : “pour cet indicateur, nous avons simplement indiqué sur notre programme de formation que l’accessibilité pouvait être adaptée (et que l’inclusion était une valeur importante pour nous !). Nous préférons étudier au cas par cas les différentes compensations nécessaires.

inclusion

Comprendre les attentes de l’indicateur 4 critère 2

L’exigence du référentiel Qualiopi : dans le cas où le prestataire accueille un public en situation de handicap : le prestataire démontre qu’il prend en compte les situations de handicap et les besoins en compensation (pédagogie, matériel, moyens techniques, humains…)

Le point de vue de Valérie : “nous avons démontré ici que nous laissions la possibilité aux stagiaires de nous faire part de leur besoin avant l’inscription (via un formulaire dédié).”

Comprendre les attentes de l’indicateur 9 critère 3

L’exigence du référentiel Qualiopi: “Le prestataire informe les publics bénéficiaires des conditions de déroulement de la prestation.”

Le point de vue de Valérie: dans le cas de formations en présentiel, nous nous assurons que nos salles (ainsi que les sanitaires et les lieux de restauration) soient accessibles aux PMR (personnes à mobilité réduite). Ces informations sont communiquées sur nos supports.

Comprendre les attentes de l’indicateur 18 critère 4

L’exigence du référentiel Qualiopi : Le prestataire mobilise et coordonne les différents intervenants internes et/ou externes (pédagogiques, administratifs, logistiques, commerciaux…). 

Le point de vue de Valérie : suite à la formation que nous avons réalisée avec Emilie, nous avons décidé qui serait la personne “support” pour les questions autour du Handicap. 

Comprendre les attentes de l’indicateur 20 critère 4

L’exigence du référentiel Qualiopi : Le prestataire dispose d’un personnel dédié à l’appui à la mobilité nationale et internationale, d’un référent handicap et d’un conseil de perfectionnement.

Le point de vue de Valérie :

cet indicateur est spécifique au CFA (apprentissage). OK solution Formation ne propose pas (encore) ce type d’actions ! 

Comprendre les attentes de l’indicateur 21 critère 5

L’exigence du référentiel Qualiopi : Le prestataire détermine, mobilise et évalue les compétences des différents intervenants internes et/ou externes, adaptées aux prestations (éléments de preuve : sensibilisation des personnels à l’accueil du public en situation de handicap ).

Le point de vue de Valérie : de toute évidence, nous n’avions pas les connaissances nécessaires pour accueillir et orienter des stagiaires en situation de handicap. La formation d’Emilie a donc été programmée pour notre équipe en ce début d’année 2020.

Comprendre les attentes de l’indicateur 26 critère 6

L’exigence du référentiel Qualiopi : le prestataire mobilise les expertises, outils et réseaux nécessaires pour accueillir, accompagner/former ou orienter les publics en situation de handicap.

Le point de vue de Valérie : comme vous le savez peut-être, nous avons eu une non-conformité (majeure) sur cet indicateur 26
Nous avons réussi à lever cette non-conformité en prenant contact avec le service RHF de l’AGEFIPH.

#champagne
.

Pour conclure

Emilie : “Cette formation vous permet de mieux comprendre les actions à mettre en place pour répondre aux critères du référentiel Qualiopi, mais elle est pour moi avant tout un lieu d’échanges et de retour d’expériences qui permet d’ouvrir sa perception du handicap et de co-construire un environnement de formation plus inclusif.

Valérie : sans être récalcitrante au départ car sensibilisée dans mon entourage proche, j’avais clairement pris cette notion du Handicap dans la Formation Professionnelle un peu trop à la légère.
Une fois la formation terminée, j’ai pris conscience de la notion des différentes “différences” et de la nécessité d’équité à l’accès au savoir (en terme d’accessibilité ou même de confort selon le type de handicap).
La formation “Handicap Qualiopi” nous a permis davantage que la compréhension des exigences du référentiel. Elle nous a permis d’élargir notre vision et notre conscience pour un monde plus équitable ! 🙂

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *