Datadock VS certification Qualiopi

De dans
2226
Datadock VS certification Qualiopi

Si on devait imaginer un match entre DATADOCK et QUALIOPI, le gagnant est connu d’avance, l’arrêt de mort du 1er ayant été signé avec la naissance du second… 😊

On avait annoncé la mort du Datadock au 31 décembre 2020. En raison du Covid19 (et sans doute obtenu quand même vu les délais trop courts), le Datadock va bénéficier d’un an de survie jusqu’au 31/12/2021.

Né de l’effort et du travail collaboratif de plusieurs dizaines d’OPCA à l’époque, on peut saluer la réalisation d’une plate-forme qui a rempli sa mission.

Malgré tout, des failles de “qualité” sont remontées et au vent nouveau de la dernière réforme “Choisir son Avenir“, QUALIOPI  a émergé pour s’ériger Roi des certifications Qualité dans la jungle des « Certifications Cnefop » existantes jusque-là !

Points forts / Points faibles du DATADOCK

Points forts

  • Plate-forme en ligne (digitalisée) évitant la constitution de dossiers papiers
  • Consultable par une grande majorité des OPCA
  • Démarche gratuite

Points faibles

  • Aucune mise à jour imposée sur les preuves fournies (on perd alors confiance dans le procédé !)
  • Ne faisait pas office de référence auprès de TOUS les financeurs (pôle emploi pour ne citer que lui)
  • Audit réalisé par … par qui d’abord ? c’était assez opaque sur les compétences des auditeurs/trices !
  • Audit réalisé sur preuves documentaires, sans possibilité de discussion/explication orale (laisse peu de place aux démarches atypiques ou innovantes, hors des sentiers battus)

Points forts / points faibles de QUALIOPI

Points forts

  • Surpasse toute autre démarche et fait office de référence reconnue (car la seule)
  • Audits réguliers (crédibilise la valeur de la certification de l’organisme de formation)
  • Audits réalisés par des humains (laisse la possibilité aux explications, à l’argumentation…)
  • (et c’est un avis personnel) : le référentiel est centré « métier » plus que « qualité », ce qui crédibilise davantage le professionnalisme des acteurs de la formation dans l’exercice de leur activité.

Points faibles

  • Démarche payante (le certificateur est un fournisseur, contrat sur 3 ans)
  • (J’espère provisoire) : devant la quantité d’organismes à certifier, le fort besoin en recrutement d’auditeurs pourrait faire baisser le niveau attendu d’expérience (ce qui pourrait mener à des écarts d’exigence entre des OF tous certifiés)

Pour conclure

Vous avez compris ? Chez OK Solution, on est fan de Qualiopi.
Parce qu’on pense que cette certification va devenir vitale à la survie des organismes de formation et qu’elle permet une réelle professionnalisation du métier (tant dans la gestion des sessions que dans l’organisation de la structure).

On me dit souvent en formation : « ils ont fait ça pour tuer les petits »
Je réponds souvent : « je comprends. Et pourquoi ça ne va pas arriver d’après vous ? »

Parce que Qualiopi n’a pas de critère de taille, de chiffre d’affaires ou de nombre de formateurs ou encore d’historique (vous pouvez être tout récent dans l’activité et être certifié comme « nouvel entrant »).

Qualiopi, c’est pour tout le monde. Après une traduction et une vision positive du référentiel, vous aussi, vous serez persuadé/e que vous devez/pouvez y aller.

Et nous pensons, en toute sincérité, avec la crise sanitaire et économique que nous traversons actuellement, que la diversité des acteurs est en danger. Que le risque que les « grands » mangent les « petits » est présent, au détriment d’une multiplicité de l’offre et des méthodologies, et en faveur de l’uniformisation du savoir.

Croyez-nous… préparez votre futur et ne restez pas sur vos acquis du Datadock.
Qualiopi, c’est facile et c’est sérieux. Vous sortirez de cette aventure plus riche et plus fort pour décrocher de nouveaux contrats !

A bientôt !

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *