Adieu Datadock ... bonjour la certification ! Est-ce l'avenir pour la qualité de la formation ?

De dans ,
720
Adieu Datadock ... bonjour la certification ! Est-ce l'avenir pour la qualité de la formation ?

Ca y est, on le sait, la disparition du Datadock est programmée… La loi d’une nouvelle réforme a été adoptée il y a 2 mois et nous en savons un peu plus sur ce qui va changer. On parle de plus en plus de certifications là où le Datadock suffisait. On en profite pour vous donner nos conseils sur l’avenir de la formation professionnelle post-Datadock. Nous sommes en novembre 2018. France Compétences est en train de s’organiser.

Le Directeur vient d’être nommé. Le plan d’actions démarre. France Compétences, c’est le nouvel organisme qui va “chapeauter” le monde de la formation. Adieu les OPCA dispersés sur le territoire et dont l’attribution dépendait de votre secteur d’activité ou code APE, taille de votre entreprise ou de votre statut salarié/non-salarié.

  • Adieu le CNEFOP qui, entre autres, valide les différentes certifications qualité…
  • Adieu CPFFP, CNCP, COPANEF, etc…
  • Adieu le CPF en heures La liste des adieux est longue.

Vous l’aurez compris : vos interlocuteurs habituels vont changer ainsi que vos procédures. Qui dit adieu les OPCA, dit adieu le Datadock. Des rumeurs, il y a en a beaucoup. Nous, chez Ok Solution, on lit, on cherche, on analyse, et voici ce qu’on en pense et ce que nous vous conseillons à ce jour.

Une certification payante et obligatoire ?

Nous pensons, peut-être à tort, qu’il est impossible que l’Etat oblige des sociétés privées (c’est à dire “vous” !) à payer une prestation pour répondre à une exigence légale. Du moins, pas si brutalement, pas si rapidement. (Le Datadock était gratuit) La voie payante (par Afnor, ISQ, Veritas, ICPF&PSI, etc…) était possible. Chacun pouvait faire son choix. Nous pensons donc qu’une “certification” (un label) supervisée par France Compétences (donc l’Etat) sera disponible et gratuit (et peut être s’appuiera t-il sur la plate forme du Datadock dont l’investissement n’aura ainsi pas été vain). Quoiqu’il en soit les exigences de France Compétences seront plus élevées que le référentiel qualité du Datadock.

Nous le disons depuis 2017 , le Datadock n’est qu’une “première marche” à la construction d’une obligation qualité dans le monde de la Formation.

(NDRL : se référer au Label des Auto-Ecole qui ont été le “laboratoire” de ce type de dispositif d’après nous…)

A ce sujet, nous en saurons davantage dans les mois à venir. Restez à l’affût.

En savoir + sur le RNCQ ? 

Que faire en attendant ? 3 solutions !

1 – Je prends les devants

Quoiqu’il arrive, en tant que dirigeant(e) d’un organisme de formation, vous allez devoir vous engager dans une démarche qualité sérieuse.

? Notre conseil :

procédez par étape. Étudiez tout d’abord les certifications ou labels relatifs à votre secteur d’activité. Demandez un pré-audit à des expertes comme Ok Solution pour valider que la ou les certification(s) sélectionnée(s) est pertinente pour votre activité.

Selon la certification que vous sélectionnerez, celle-ci peut avoir un coût ou du moins représenter un réel investissement. Avant de vous lancer dans cette démarche, assurez-vous que ce soit la bonne.

2 – Je suis déjà pénalisé par les OPCA

Oui, ça a commencé cet été 2018. Certains OPCA baissent déjà les montants des prises en charge pour les Organismes de Formations (OF) non “certifiés”. Le Datadock ne leur suffit plus ! 2 possibilités pour maintenir les montants des prises en charge s’offrent à vous :

  • Activez une certification rapide et peu coûteuse. Elle ne sera sans doute plus reconnue dans 2 ans mais cela permettra de maintenir les montants de prise en charge dans un délai efficace. Vous gardez en mémoire qu’une montée en “qualité” sera nécessaire dans les prochaines années.
  • Engagez votre organisme de formation dans une démarche qualité réelle et choisissez une certification accréditée Cofrac. Cette certification sera dans doute encore valide après la disparition du Datadock et la création de France Compétences.

3 – J’attends sagement

Vos dossiers de formation sont pris en charge comme auparavant. Validez si cela n’est pas déjà fait votre Datadock. Puis attendez de voir ce que propose France Compétences en 2019 avec une échéance à 2020 ou 2021 pour agir. Et vous que comptez-vous faire : anticiper ou attendre ? Partagez avec nous vos impressions et vos prédictions pour les 3 prochaines années.

Anticiper la certification de votre Organisme de Formation au Référentiel Unique de France Compétences

Un commentaire
  1. merci pour votre article ….cela devient un peu le parcours du combattant, personnellement ça pénalisera forcément les petits of qui n’auront pas les moyens de payer un label qui je pense, à l’approche de 2021 vont augmenter leur coût sans remords ….
    Personnellement, je suis spécialisée dans la formation sst pour laquelle j’ai passé déjà un monitorat que je recycle par soucis justement de qualité tous les 36 mois et demandé une habilitation à l’inrs qui elle aussi doit être de qualité …
    La carsat a pour mission aussi de contrôler nos formations et il va falloir encore sûrement payer pour devoir réprouver une qualité …
    Personnellement c’est un peu décourageant même pour les personnes très motivées comme moi …
    En espérant que cette certification soit gratuite comme le datadock ou que chaque organisme soit étudié au cas par cas suivant sa spécialité …ça serait bienvenue de la part de l’état …
    Mais en tout cas merci de votre article …
    Bien cordialement

Répondre

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *